Pour ce 7ième opus du podcast Innovation Mode, j’ai eu le plaisir d’échanger avec Vadim Grigoryan de Spirit & Spirit. Né à Bakou, Vadim a étudié la robotique à l’Université technique d’État de Moscou. Il a également un diplôme de troisième cycle en gestion à l’INSEAD Business School.

Sinon, la première fois où j’ai rencontré Vadim cela a eu lieu lors de l’Arab Luxury World en 2018. Et j’avais été frappé par son cosmopolitisme doublé d’une érudition artistique. C’est pourquoi, j’ai voulu continuer notre dialogue autour d’un micro.

Vadim Grigoryan : un passeur d’art.

Durant notre échange Vadim Grigoryan a souligné l’importance des collaborations entre marques de mode et artistes. En effet, pour lui, il s’avère essentiel de passer du temps avec des artistes locaux afin de connaître avec précision un écosystème dans toute sa singularité.

Aujourd’hui, les marques de mode multiplient les collaborations dans le but d’acquérir de nouvelles communautés de consommateurs. Et, souvent, elles oublient l’essence même d’un artiste : la création. A cet égard, travailler avec un artiste permet d’éveiller de nouvelles dimensions dans une entreprise qui peuvent être culturelles, sociales ou organisationnelles. Le travail du créateur sur le sensible, voire l’invisible, dévoile des dimensions insoupçonnées.

Par ailleurs, pour le consommateur ce lien entre art et mode lui permet d’envisager sa relation avec la marque sous un nouvel aspect celui de la transcendance. Ce lien dépasse alors l’affect pour devenir émotionnel.

Pour résumer, Vadim a un rôle de passeur entre l’art et la sphère mode afin de démultiplier la valeur perçue de cette dernière.

Profitez-bien !

 

#Myfashiontech #Fashiontech

Article publié le 9 janvier 2020

Ressources supplémentaires

Si ce podcast vous a intéressés je vous recommande chaudement les épisodes suivants :